Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Timéo

Résultat d’images pour timeo spectacle

 

Il y a des fois où tu vas voir un spectacle car tu en as entendu beaucoup de bien, ou parce que l’histoire t’attire. Me concernant, j’en connaissais juste l’affiche et deux chanteur/circassien (Mikelangelo Loconte vu dans Mozart l’opéra rock et Simon Heulle dans Love Circus),

C’est l’histoire d’un jeune garçon handicapé physique, Timéo, qui rêve de devenir circassien. Quand il apprend que le cirque de son idole, Mélody Swanne, s’installe dans sa ville, il tente de se rendre aux répétitions. Mais c’est alors qu’il apprend que Mélody a disparu…

Ce que j’ai aimé :

- les jeux de lumières et d’ombres assez fascinants

- la mise en scène, et les vidéos qui permettent d’entrer facilement dans l’histoire

- les costumes époustouflants

- les figures dans l’air (au trapèze, aux tissus…), ou sur le sol (en contorsion, sur un trampoline…) dont certaines qui m’ont coupé le souffle pendant quelques secondes

- les décors très variés et joliment trouvés

- la variété dans les tableaux

- la bande des BMX (trois jeunes en skate, roller et vélo) qui fait des figures impressionnantes

- les quelques jeux de mots divers qui font esquisser un sourire

- de retrouver Jop (Love Circus) en clown, Mozart en directeur de cirque et deux autres circassiens de ces mêmes spectacles (Sylvain Rigault et Tiago Eusébio)

Ce qui m’a moins plu :

- les quelques problèmes de micro et de justesse

- de ne pas comprendre les paroles des chansons

- l’impression de recyclé pour certaines figures déjà vues dans Love Circus

En général :

En résumé, ça parle de différence. Malgré une morale un peu « facile », j’en suis ressortie pleine d’espoir, avec des étoiles dans les yeux, et l’envie d’y retourner.

Je recommande très fortement, pour les petits comme les grands enfants !

16 octobre, 2016 à 10 h 51 min


Laisser un commentaire