Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Paris chéri(es) au Théâtre Trévise, Paris

a2_portrait_1s.indd

 

5 chanteurs, 16 instrumentistes, un théâtre parisien. Souvent, quand ça commence comme ça, ça présage un bon moment !

Paris chéri(es), c’est un spectacle avec des chansons coquines du XXè siècle, accompagnées par de vrais musiciens.

Les chanteurs nous racontent des histoires sur des prostituées, sur la rue du Caire, ou encore sur les Sénobites. Ce n’est certes, par conséquent, pas toujours fin au niveau des paroles, mais les arrangements sont très réussis et intéressants, la mise en scène bien élaborée, et les costumes étincelants. L’interaction avec le public et le talent des artistes provoquent souvent quelques rires.

Les 5 interprètes principaux, aussi bon en chant qu’en théâtre, sont composés de Guillaume Beaujolais (et sa voix de ténor si bien placée), Pascal Neyron en « présentateur » malicieux, Alexis Mériaux qui nous parle notamment de sa sœur avec un air narquois, Charlène Duval qui éblouit par son physique dans le spectacle et son timbre particulier, et Léovanie Raud en soprano lumineuse.
Ils jouent jusqu’à samedi à Trévise, et ça vaut le coup du déplacement, je vous le recommande !

 

11 janvier, 2017 à 22 h 02 min


Laisser un commentaire