Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Popcorn – Paspopcorn : La La Land

Résultat de recherche d'images pour "la la land scene d'ouverture"

La la land, c’est un film façon comédie musicale qui raconte, en quelques mots, l’histoire d’une jeune fille qui rêve d’être actrice et d’un jeune homme pianiste qui rêve d’ouvrir son club de jazz. Néanmoins, ne vous attendez pas à voir une comédie. Même si la première moitié est plutôt joyeuse, la deuxième plonge le spectacle dans une ambiance un peu plus morose et mélancolique.

La scène d’ouverture, énormément dépréciée ou encensée selon les critiques, est à mon goût une scène notable et incroyablement réussie, même sans être un vrai plan séquence, et surtout en m’intéressant aux conditions de tournage (tournage réalisé sur une vraie bretelle d’autoroute, pendant deux jours,…). L’épilogue, quant à lui, dure environ 8 minutes, et est une sortie de retournement final auquel je ne m’attendais absolument pas. Une sorte de résumé de tout le film, aussi bien par la mise en scène que musicalement.
Au milieu, il y a des tableaux de danse assez impressionnants, des moments rigolo, des moments émouvants.
En sortant, je me rends compte que je n’ai pas vu passer ces 2h08 de film, et que j’ai juste envie de rester dans cette atmosphère si agréable.

Emma Stone en fait un peu trop sur certains passages, mais illumine par sa grâce en danse. Ryan Gosling quant à lui rayonne tant par ses mouvements chorégraphiés que par sa maîtrise du piano.
En écoutant la bande originale dès le lendemain, je me retrouve propulsée dans une comédie musicale française style Jacques Demy, avec des orchestrations à la Michel Legrand (et ses dégoulinants de flûte, ses glissendi de harpe et ses accents aux trompettes). Et ça me rappelle l’ambiance de cette pépite.

Conclusion : C’est un film Popcorn.

10 février, 2017 à 16 h 00 min


Laisser un commentaire