Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Les funambules au Studio Hébertot, Paris.

Affiche-Funambules-Studio-Hebertot-2017_WEB

 

Les funambules, « Chansons d’amour pour tous ».

Un nom un peu onirique. J’apprends lors du spectacle que ce titre a été choisi pour conter l’équilibre fragile de ces destins, auxquels tout le monde peut s’identifier.
Dans la salle, très peu de sièges vides. Sur la scène : un pianiste (également compositeur/arrangeur des chanson), une altiste, deux chanteuses, un chanteur, un guitariste, une bassiste, un batteur. La première chanson commence ainsi :
Mon Jacques à moi s’appelle Jacqueline / Mon Jacques à moi a une poitrine / Mon Jacques à moi et moi on s’aime / Mon Jacques et moi nous sommes lesbiennes.

Cela donne le ton, tout en poésie. Le concert réunit une quinzaine de titres, tous traitant de différentes manières de l’homosexualité. Des chansons très émouvantes, d’autres plus amusantes, et une mise en scène simple et efficace. J’ai ri, j’ai pleuré. Beaucoup de douceur et d’émotions tant dans l’interprétation que dans l’instrumentation, et un final très touchant, sans micros.

Ce beau spectacle se joue tous les lundis à 20h au Studio Hébertot (17è) jusqu’au 24 avril et je le recommande vivement, qui/quoi que vous soyez.

Site internet.

1 mars, 2017 à 15 h 59 min


Un commentaire pour “Les funambules au Studio Hébertot, Paris.”


  1. Palm écrit:

    Bel article qui donne vraiment envie de voir le spectacle.

    Répondre


Laisser un commentaire