Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Exposition Momes et Cie

bb505c310a80c00748ea95133ae97ca5

 

Joie, peur, colère, tristesse. Non ce ne sont pas que quelques-uns des sentiments par lesquels passe Riley, l’héroïne de Vice versa, mais les différents thèmes qui rythment l’exposition Momes & Cie. Le visiteur passe d’une salle à l’autre suivant les émotions que peuvent ressentir certains enfants, compilés en une centaine de films. Que ce soit il y a 100 ans en France, il y a 50 ans en Italie ou actuellement au Japon, les enfants semblent être une source inépuisable à explorer dans les films.
Des extraits de films aux photos ou planches de dessins, le visiteur peut également admirer une robe de Peau d’Âne, un balai Nimbus 2000 d’Harry Potter ou encore poser à côté de Kirikou le temps d’une photo.
Le seul point que je pourrais critiquer est le mauvais traitement du son, qui ne nous facilite pas l’immersion dans les différents extraits vidéo. Néanmoins, les extraits de films des années 90/2000, ou des films d’animation Disney replongent l’adulte que je suis devenue dans des souvenirs émouvants.

Jusqu’au 30 juillet 2017 à la Cinémathèque. Avec ou sans enfants, à 20 ou 50 ans, courez-y, et si possible aussi vite que Kirikou !

26 juin, 2017 à 14 h 41 min


Laisser un commentaire