Des compte-rendus très subjectifs, par Naere Luna.

Laurent Gounelle

Comme précisé dans un précédent article, pendant plusieurs années, je n’aimais pas lire. Je trouvais que c’était une perte de temps.

Et un jour, alors que je discutais de développement personnel avec un collègue, il me conseille un livre d’un certain Laurent Gounelle : L’homme qui voulait être heureux. « C’est une histoire, romancée, mais avec une réflexion profonde sur une façon de voir la vie », m’avait-il à peu près dit.

Je m’oriente donc vers ma bibliothèque de quartier et emprunte ce livre. Il ne m’a pas fallu plus de 4-5 jours pour le dévorer. J’ai été attrapée à pleines mirettes par cette histoire qui ne voulait plus me lâcher. Par la suite, j’ai lu :

Les dieux voyagent toujours incognito (mon coup de cœur parmi tous les écrits de cet auteur – réflexion – notamment – sur la façon dont on peut avancer dans la vie, une fois libéré.e de ses peurs)

Le philosophe qui n’était pas sage (belle réflexion – notamment – sur les habitants d’une forêt tropicale très loin d’un mode de vie européen)

Et tu découvriras le trésor qui dort en toi (réflexion très intéressante – notamment – sur les différentes religions)

A vous de lire !

13 décembre, 2017 à 22 h 06 min


Laisser un commentaire